Que signifient les lettres « L » et « G » sur les armoiries de la ville de Liège ?

Que signifient les lettres « L » et « G » sur les armoiries de la ville de Liège ?

Les armoiries de Liège se composent d'une colonne (appelée Perron) avec des lions à la base. La colonne est flanquée des lettres L et G :

Que signifient les lettres L et G ? Je suppose que c'est une phrase latine mais je ne peux pas penser à quelle phrase se rapporte à Liège.


Le site officiel de la ville de Liège précise que

Les lettres L et G sur les armoiries correspondent à l'expression latine « Libertas Gentis », qui signifie « Liberté pour le peuple ».

Fait intéressant, l'article de Wikipédia français sur perrons dit qu'à l'origine les lettres ont été ajoutées pour distinguer les armoiries de Liège de celles de Saint-Trond, qui comportaient également le perron et les lettres S et T, et qu'au Moyen Âge, les armoiries portaient les syllabes Mentir et ou Ly et (ce qui semble démontré par l'image dans la réponse de Thomo); il ajoute aussi que le sens "Libertas Gentis" est une légende récente dont les Liégeois sont friands - ils le sont très probablement, puisque c'est ce que dit le site Internet liégeois !
Une confirmation supplémentaire est fournie par un site Internet (en français) qui cite un texte de l'historien liègien Théodore Gobert :

Pourrions-nous prendre au sérieux, par exemple, l'affirmation de Ferdinand Henaux selon laquelle les lettres LG "sont les initiales des mots Libertas Gentis (11), étant donné qu'il ne fournit pas un seul texte pour le soutenir ? Au XVIIe siècle, Foullon a entrevu la vérité lorsqu'il a noté la croyance que ces lettres « signifient Légia ou Liege (12). Il s'agit en fait d'une abréviation, les radicaux des deux syllabes qui composent le nom de la ville. Ainsi à Sint-Truiden, le perron est flanqué des lettres S et T. De même, le mot Liege apparaît, découpé par l'ancien emblème national, dans des vignettes des plus anciennes publications liégeoises. Le même mot Ly-Gé se trouve, coupé par le perron, sur une cheminée de l'ancien monastère de Saint-Laurent, réalisée dans le premier quart du XVIe siècle (13). Donc, les lettres étaient là juste pour distinguer les perron de Liège de celui des autres localités.

Il semble donc qu'il ne s'agisse que des initiales de chaque syllabe du nom Liège.


Il semblerait qu'il s'agisse d'un raccourcissement de Liège à LG.

Selon la page Wiki Heraldry, le mot Liège apparaissait à l'origine de chaque côté du perron :

Depuis le perron, y compris la base avec les trois lions, a été les armes de la ville. La forme réelle, cependant, a considérablement varié au cours des siècles, et de même, toutes les images ne montrent pas les lions. A la fin du XVIIe siècle, tout le nom de LIÈGE était indiqué autour du perron. Les lettres L et G apparaissent pour la première fois à la fin du XVIIIe siècle.

J'ai trouvé cette image, probablement avec la version du 17ème siècle.