Quel est le sens de cette phrase du chapitre 64 du Livre des Morts ?

Quel est le sens de cette phrase du chapitre 64 du Livre des Morts ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dans le chapitre susmentionné, on peut trouver la phrase suivante :

"Venez! Regardez! La jambe est collée au cou, la fesse est au-dessus de la tête de l'Occidental."

(Je suis désolé si ce n'est pas une traduction précise, l'anglais n'est pas ma langue principale et mon livre est en espagnol.)

Dans les notes de bas de page de ce chapitre, cette partie spécifique est considérée comme obscure, suggérant qu'elle pourrait être liée aux positions astronomiques de certains objets, ou à une représentation de l'aube. Cependant, parce que ma version a été imprimée dans les années 80, je me demandais si ce passage avait été clarifié dans les années qui ont suivi mon édition. Cependant, comme cela ressemble plus à un passe-temps pour moi, je ne connais personne qui puisse répondre à ce genre de questions, et je n'ai pas pu trouver grand-chose par moi-même. Toute référence à ce chapitre (ou à d'autres passages abscons du livre, également) serait grandement appréciée.

(Éditer: Je suis vraiment désolé de ne pas avoir posté ma source. Mon livre est El libro de los Muertos. Édition préparée par José María Blázquez Martínez et Federico Lara Peinado. Éditeur national, 1984. Concernant la qualité de la traduction elle-même, je dois dire que (pour autant que mes connaissances en la matière soient limitées) la traduction semble au moins assez correcte : dans les notes de bas de page, les éditeurs discutent des différentes traductions, mentionnant également des lectures alternatives (données par différentes versions des chapitres), et expliquent généralement très clairement des passages qui seraient autrement inintelligibles pour des gens comme moi (le livre contient un total d'environ 1400 notes de bas de page et une introduction de 80 pages sur le sujet).

J'apprécie la réponse déjà publiée, mais je crains que cette version ne soit une version abrégée, car le chapitre de mon livre fait 4 pages. J'ai trouvé sur Internet une version qui contient le passage, après avoir posté la question (bien que le chapitre lui-même semble être abrégé), mais la traduction ne semble pas être EXACTEMENT la même que dans mon livre. Le passage peut être trouvé dans le lien https://erenow.net/ancient/the-egyptian-book-of-the-dead/5.php. Spécifiquement, "« des choses qui sont dites par lui, la cuisse [du sacrifice] est attachée au cou, et les fesses [sont posées] sur « la tête d'Åmentet. " (Pour Amentet, je suppose que cela signifie le dieu thébain, n'est-ce pas? Juste pour être sûr, car pour le moment je ne me souviens pas de ce composé spécifique pour Amon. Cela suggérerait que l'explication comme l'aube serait possible. Cependant, quelques détails me faire douter de cette explication : Tout d'abord, même si cette explication est correcte, la partie des cuisses et des fesses ne semble pas tout à fait claire. Mais, il y a autre chose : selon le Livre des Morts, ce chapitre a été "trouvé" à Hermopolis sous le règne de Menkaure (IVe dynastie), mais je pense avoir lu quelque part (livre de Lewis Spence Egypte) que l'identification d'Amon et de Ra s'est produite principalement pendant la montée de Thèbes, donc l'identification d'Amon et du soleil dans la IV dynastie serait étrange, je pense. Aussi, Amon avait à l'origine l'épithète "Caché", qui n'est pas exactement caractéristique du soleil). En ce qui concerne la traduction que j'ai donnée, elle correspond à ma version.

(Au cas où quelqu'un connaîtrait des sources concernant d'autres parties obscures du Livre des Morts, j'apprécierais également celles-ci, tout aide)

Je laisserai également des photos de mon chapitre, au cas où quelqu'un parle espagnol, afin de montrer que la traduction que j'ai donnée en premier correspond à celle de mon livre (le passage est dans la deuxième photo, dans les dernières lignes):


Le chapitre 64 est ancien et ce n'est que dans les textes de la fin de la période, écrits par les prêtres, que l'on peut trouver des monstres avec des jambes collées sur le cou et des fesses sur la tête. Le texte en question a été copié de nombreuses fois et des erreurs sont à prévoir. Si, cependant, nous avons un certain respect pour les textes anciens, nous devons essayer de découvrir ce qui était dans l'esprit de l'auteur original. Les anciens Égyptiens, en tant que jeunes, ont été évalués par un tribunal et ont ensuite obtenu un document d'identité, le document wpt, qui servait de document d'identification. L'identité d'une personne dépendait de son apparence, d'une part, et de la décision des assesseurs d'autre part. C'est exactement ce que dit le texte.

Le verbe Ts signifie autant « joindre » que « former »

Le terme nHbt signifie « cou » :

Mais le verbe nHb signifie « combiner les attributs » :

Surtout lorsque le matériel génétique était combiné, il y avait un dieu à qui cette combinaison était attribuée, le dieu Nehebkau.

Et enfin, DADAt, signifie autant « chef » que « tribunal », mais lorsqu'il est fait référence au DADAT de l'Occident, alors il est certain qu'il s'agit du tribunal des assesseurs.


Note sur les sources : Les entrées du dictionnaire proviennent du dictionnaire de Faulkner. Le texte est tiré du papyrus de Nebseni. La traduction est la mienne.


Voir la vidéo: Le livre des morts des anciens égyptiens. Chapitre 20. Pr Allou.


Commentaires:

  1. Shunnar

    Je pense que c'est une expression merveilleuse.

  2. Jem

    Félicitations, une idée brillante et opportune

  3. Joy

    merveilleusement, phrase très précieuse

  4. Sherif

    Aurait pu écrire mieux

  5. Kazikazahn

    Made you don't turn away. Ce qui est fait est fait.

  6. Negami

    Je n'ai pas aimé...



Écrire un message